72 villes "Ile-de-France"
référencées sur "calendrierdesfêtes.fr" :
etoile Noisiel
etoile Paris 5ème
etoile Boigneville
etoile Corbeil-Essonnes
etoile Milly-la-Forêt
etoile Moigny-sur-École
etoile Lumigny-Nesles-Ormeaux
etoile Provins
etoile Paris 6ème
etoile Saint-Ouen-l'Aumône
etoile Moret-sur-Loing
etoile Champs-sur-Marne
etoile Paris 16ème
etoile Maisons-Laffitte
etoile Évry
etoile  Listing complet des villes  etoile
"Ile-de-France"

Ile-de-France

Dép :
Localité : dans un rayon de : kms
Mot clé : Le
 
Envoyer à un amiExposition "Pour une Edda des baleines à La Roche-Guyon (95780)
Du 14 Juillet 2017 au 26 Novembre 2017
Au château de La Roche-Guyon, du 14 juillet au 26 novembre 2017, la plasticienne et brodeuse Virginie Rochetti présente une promenade-installation poétique sur le thème de la disparition des mammifères marins.

Suite à sa résidence de deux mois en Islande, elle a restitué ses impressions, réflexions, commentaires et dessins sous forme de broderies, de peintures, de photographies, de sons et de vidéos. Elle parle de ces mammifères, si loin, si proches de nous, dont les études scientifiques récentes montrent l'existence d'une conscience et la capacité à la culture et au langage.

Pour une Edda des baleines se découvre comme une promenade sensible et poétique à travers le prisme d'une installation à plusieurs facettes, visuelles et sonores.
Dans les communs du château, on découvre un cimetière marin où se dressent sept monolithes en toile peinte, brodés d'épitaphes sur des peaux de poissons-loup. Alain Wagner, designer sonore, a imaginé pour cette installation une atmosphère sonore à partir d'enregistrements de cétacés réalisés par un chercheur de l'Institut des Neurosciences (CNRS).

Comme l'exprime Virginie Rochetti, "les baleines, animaux marins, mammifères qui respirent l'oxygène et que nous sommes en passe d'éradiquer de la planète, semblent symboliser à la manière d'un totem, la difficile lutte que nous devons mener pour sauvegarder les grands équilibres écologiques nécessaires à la vie."

Le parcours se poursuit par une série de sept spectrogrammes brodés par l'artiste, traduction graphique et contemporaine des enregistrements sonores des chants de cétacés.
Selon Sonia Recasens, critique d'art, Virginie Rochetti abandonne l'espace de la toile pour conquérir celui des nouveaux médias tissant ainsi des liens entre artisanat et nouvelles technologies, activité ancestrale et modernité.

Dans un autre espace de l'exposition, photographies et vidéos de paysages réalisées par l'artiste sont projetées.
Une série de lavis sur papier journal - Journal d'Islande - relate les "news" consacrées aux baleines et à la perte du vivant dans les océans.
Dans le cabinet de curiosités, attenant la bibliothèque du château, Virginie Rochetti montre en particulier combien le travail artistique se nourrit de diverses explorations. L'artiste invente ici "de nouvelles liaisons, comme un réseau de synapses se déployant autour d'objets disparates, d'images, d'essais et d'expérimentations diverses qui font rêver, s'étonner, qui mettent en marche les petits ressorts de la pensée créatrice".
Dans le cadre de l'exposition, Olivier Adam, professeur à l'Université Pierre et Marie Curie, donnera une conférence sur les cétacés (date à venir).
Enfin, un finissage de l'exposition aura lieu le dimanche 26 novembre. À cette occasion, le designer-sonore Alain Wagner donnera un concert accompagné par une lecture de Virginie Rochetti.

Ce projet a reçu le soutien du Centre National des Arts Plastiques, Atelier d'Art de France.

Du 14/07 au 26/11/2017, tous les jours.
Jusqu'au 29 octobre: ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h et les week-ends et jours fériés de 10h à 19h.
Du 30 octobre au 26 novembre 2017: ouvert tous les jours de 10h à 17h.
Lieu : Château de La Roche-Guyon

Tarifs :
Plein tarif : 7,80 euros.
Gratuit pour les moins de 6 ans.


Crédit photo : © La Roche-Guyon
Fiche mise à jour le 10/07/2017 par Val d'Oise Tourisme
Site Web :